Élections fédérales 2011

Logo Radio-Canada

Nouvelles électorales

Ignatieff promet un nouveau pont Champlain d'ici 10 ans

Mise à jour le mercredi 6 avril 2011 à 23 h 12

Le pont Champlain à Montréal

Photo: La Presse Canadienne /Paul Chiasson

Le pont Champlain à Montréal

Le pont Champlain sera remplacé d'ici 10 ans. Voilà ce que le chef libéral Michael Ignatieff a promis mercredi soir à des partisans lors d'un rassemblement à Brossard, au Québec.

« Pendant cinq ans, ce gouvernement [NDLR : du conservateur Stephen Harper] a patché [rapiécé] le pont. Il ne faut plus patcher le pont, il faut un nouveau pont », estime M. Ignatieff.

« Dès le début d'un nouveau mandat d'un gouvernement libéral, a-t-il poursuivi, on va commencer le travail pour refaire ce pont de nouveau. Un nouveau pont, c'est notre engagement ». Au-delà d'être un pont pour Montréal et la Rive-Sud, il s'agit d'un pont pour le Canada, a-t-il indiqué.

Le chef libéral estime d'ailleurs qu'il y a une certaine urgence d'agir, dans la mesure où le pont arrive à la fin de sa vie utile. « Il faut commencer dès maintenant » afin de pouvoir compléter la construction d'un nouveau pont « bien avant 10 ans », a-t-il ajouté.

En 2008, la libérale Alexandra Mendes a remporté la victoire par moins de 70 voix dans Brossard-La Prairie, devant le Bloc québécois.

Harper « a peur des Canadiens », selon Ignatieff

Michael Ignatieff a commencé son allocution en revenant sur l'exclusion des deux étudiantes d'un rassemblement du Parti conservateur, une situation qu'il considère antidémocratique.

« Est-ce que quelqu'un vous a demandé une carte d'identité pour entrer ici? », a-t-il demandé à la blague à ses partisans. Rappelant que Stephen Harper évite toujours de répondre aux questions concernant le filtrage et l'exclusion de participants enregistrés aux événements conservateurs, M. Ignatieff a déploré que le chef conservateur « ne prend jamais la responsabilité pour ses propres actes. C'est honteux! »

Les libéraux ont publié une vidéo où ils suggèrent à Stephen Harper de ne plus vérifier les comptes de ceux qui désirent assister à ses rassemblements. Vous pouvez la visionner dans la revue du web de Louis-André Bertrand.

Le chef libéral a tourné en dérision l'attitude de son adversaire. « M. Harper a peur d'une citoyenne du Canada, parce qu'elle pourrait poser une question dans la salle. Elle pourrait faire un geste de protestation dans la salle. Quelle horreur! [...] Il vit dans un monde de peur. Il a peur des Canadiens et il essaie de faire peur aux Canadiens. »

Se considérant comme une source de changement, M. Ignatieff a conclu en affirmant que « dans une bataille entre la peur et l'espoir, c'est l'espoir qui gagne toujours ».

Michael Ignatieff

Photo: Madeleine Blais-Morin

Michael Ignatieff rencontre des partisans à Brossard.

Total des participations : 1 952 540

Nouvelles électorales

En profondeur

  • Élections fédérales 2008

    Élections fédérales 2008

    Résultats détaillés, nouvelles, reportages, réactions, analyses et entrevues. Enjeux, carnets, chroniques web et plus encore.

Dossiers d'archives

Émissions d'information