Élections fédérales 2011

Logo Radio-Canada

Nouvelles électorales

Que proposent les partis pour attirer le personnel médical en région?

Mise à jour le samedi 9 avril 2011 à 19 h 40

Épreuve des faits

Un texte de Sophie-Hélène Lebeuf

Un médecin prenant la pression d'une patiente

Photo: iStock

Près de 5 millions de Canadiens n'ont pas de médecin de famille. La pénurie est deux fois plus importante en région.

Dans l'ensemble, les premiers engagements en matière de santé proposent d'ailleurs d'attirer les médecins et le personnel infirmier en milieu rural ou en régions éloignées.

Que proposent les formations politiques?

  • Parti conservateur : Comme l'annonçait le budget Flaherty il y a quelques jours, les médecins de famille qui pratiquent dans une communauté rurale ou éloignée verraient leur prêt étudiant diminuer d'un montant pouvant aller jusqu'à 8000 $ par année pour un maximum de 40 000 $. L'effacement du prêt pour le personnel infirmier pourrait atteindre 4000 $ par an pour un total possible de 20 000 $.
  • Parti libéral : La formation préconise la même solution que les conservateurs.
  • Nouveau Parti démocratique : La formation propose d'effacer les prêts étudiants des professionnels de la médecine qui choisissent de pratiquer la médecine familiale pendant au moins dix ans, peu importe où ils pratiqueront. Elle accroîtrait également l'aide aux étudiants en médecine issus des communautés éloignées et autochtones qui souhaitent pratiquer en région. 1200 médecins se joindraient au réseau de santé au cours de la prochaine décennie et 6000 postes pour le personnel infirmier et infirmier praticien seraient créés au cours des six prochaines années. Le parti voudrait rapatrier 300 médecins canadiens qui pratiquent à l'étranger.

  • Bloc québécois : La formation réitère que la santé est de compétence provinciale. Elle réclame l'augmentation des transferts fédéraux.

Une dette étudiante élevée

Des regroupements professionnels médicaux jugent qu'une réduction de la dette est insuffisante. La dette moyenne d'un nouveau diplômé en médecine s'élève à 158 728 $, selon une étude conduite en 2006 par l'Association canadienne des médecins résidents (CAIR). La dette médiane atteint 135 000 $.

L'Association des infirmières du Canada fait en outre valoir que les jeunes professionnels en région ont besoin d'encadrement.

Par ailleurs, le Québec offre son propre programme de prêts et bourses. Les deux paliers de gouvernement devraient donc conclure une entente.

Un accord à renégocier

Même si le gouvernement fédéral présente des initiatives en matière de santé, le système de santé relève cependant des provinces. La responsabilité du fédéral passe donc en grande partie par les transferts aux provinces. En 2011-2012, le transfert en espèces en matière de santé s'élèvera à 27 milliards de dollars. Il atteindra 30 milliards de dollars en 2013-2014.

Or, l'entente entre Ottawa et les provinces vient à échéance en 2014, et les négociations devront commencer bientôt.

Aucun parti n'a encore publié de plan indiquant ce qu'il comptait faire après cette date.

Mise à jour : Depuis la publication de cet article, les trois chefs des principaux partis fédéraux se sont engagés, le 8 avril, à maintenir l'augmentation actuelle de 6 % des transferts pour la santé après 2014.

Le Canada, en queue de peloton pour le nombre de médecins par habitant

En ce qui concerne le ratio médecins/population, le Canada a fort à faire ne serait-ce que pour rattraper la moyenne des autres pays industrialisés.

En 2007, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) évaluait le ratio des médecins par 1000 habitants dans 30 de ses pays membres. Le Canada se classait au 26e rang. Sur 28 pays, le Canada se classait en outre au 26e rang quant au nombre de diplômés en médecine par 100 000 habitants.

Or, une étude de l'OCDE montre que la disponibilité des médecins constitue le facteur qui a le plus d'effet sur la réduction des temps d'attente.

Ratio médecins par 1000 habitants

Canada : 1,91
États-Unis : 2,67
Finlande : 3,3
France : 3,41
Grande-Bretagne : 2,48
Italie : 3,7
Suède : 3,58
Norvège : 3,77
Suisse : 3,97

Source : Organisation mondiale de la santé (OMS) - Les données datent de 2006 pour tous les pays, à l'exception des États-Unis, pour lesquels les données datent de 2004.

Avec un reportage d'Anne Panasuk

La répartition des médecins de famille par province
Total des participations : 1 952 540

Nouvelles électorales

En profondeur

  • Élections fédérales 2008

    Élections fédérales 2008

    Résultats détaillés, nouvelles, reportages, réactions, analyses et entrevues. Enjeux, carnets, chroniques web et plus encore.

Dossiers d'archives

Émissions d'information