Parti conservateur du Canada
Parti conservateur du Canada
Stephen Harper
Parti libéral du Canada
Parti libéral du Canada
Stéphane Dion
Nouveau Parti démocratique
Nouveau Parti démocratique
Jack Layton
Bloc Québecois
Bloc Québecois
Gilles Duceppe
Parti vert du Canada
Parti vert du Canada
Elizabeth May
 
Luttes serrés Enjeux nationaux Enjeux régionaux État des lieux Voeux d'experts Promesses Épreuve des faits Comparez le programme des parties
PC_081009gilles-duceppe_8.jpg

9 octobre - Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, répond aux questions des journalistes, à Alma. Photo: Presse canadienne/Jacques Boissinot

Ils ont dit

« Notre programme n'est pas un programme de droite. » - Stephen Harper
« Ce n'est pas démoniser! Quand vous faites des cadeaux fiscaux de l'ordre de 2,7 milliards, c'est très clair quand vous n'appliquez pas Kyoto pour plaire aux pétrolières, c'est très clair. Tout ce que je rapporte, ce sont des faits, je n'ai rien inventé. » - Gilles Duceppe
« Nous allons tout faire pour aider Elizabeth [May] dans Nova-Centre. Je veux que ce soit elle à la Chambre des communes plutôt que Peter MacKay. Mais elle a dit qu'elle voulait que je sois premier ministre, et c'est possible seulement si nous réunissons nos votes tous ensemble. » - Stéphane Dion
« La vie serait plus simple si j'étais un hypocrite comme Jack Layton et que, comme lui, je prétendais que je me souciais du climat. Mais sa stratégie pour mousser son succès personnel est plus importante que celle de la survie du climat et d'une politique décente à ce sujet. » - Elizabeth May
« À travers le sud de l'Ontario, des familles de travailleurs se débattent, plusieurs ont perdu leurs emplois, des centaines de milliers; [Stephen Harper et les conservateurs] s'en fichent, tout simplement. » - Jack Layton
« Il [Stephen Harper] a abaissé la barre quant aux pratiques démocratiques au Canada comme jamais un premier ministre ne l'a fait. C'est le premier ministre le plus secret qu'on n'a jamais eu. Et puis il a peur de répondre à certaines questions. » - Stéphane Dion
« On parle ici de calculs, de chiffres très complexes; c'est difficile de décider ce qui est pour l'Afghanistan et ce qui est pour des actions militaires en général. » - Stephen Harper
« Nous avons une équipe formidable, Stephen Harper a une équipe lamentable. » - Stéphane Dion
« On ne peut pas avoir confiance dans un gouvernement qui ne dit pas la vérité concernant quelque chose comme la guerre. Évidemment, les libéraux ont appuyé cette approche-là. Alors c'est une autre raison pour avoir du changement à Ottawa, avec le NPD au gouvernement. » - Jack Layton
« O ne sait pas année après année quels ont été les problèmes, on ne sait pas de combien on dépasse le cadre fiscal. » - Stéphane Dion.
« En présentant des chiffres qui étaient grossièrement erronés sur le coût de la mission en Afghanistan, Harper a certainement voulu induire la population en erreur. » - Gilles Duceppe.
« Elle (la récession) n'est pas inévitable, mais il faut avoir un gouvernement qui s'en occupe, (un gouvernement) qui ne vit pas dans une bulle. » - Stéphane Dion
« Ce type de gouvernement, c'est le laisser-faire. C'est de laisser tomber le (secteur) manufacturier et de donner des milliards de dollars aux pétrolières. Est-ce que les Québécois sont d'accord avec ça? La réponse est non. » - Gilles Duceppe
« Nous avons déjà des bureaucraties à Ottawa. Nous n'avons pas besoin de bureaucraties financées dans chaque région. C'est un choix de priorité. » - Stephen Harper
« (Le chef libéral Stéphane) Dion ne peut pas gagner en raison de sa taxe sur le carbone, et il ne devrait pas gagner, parce qu'il a appuyé (Stephen) Harper trop souvent déjà. Mais (nous), on peut gagner. » - Jack Layton
« Pressé par le temps, j'ai fait un excès de zèle et j'ai copié des extraits de discours d'un autre leader mondial. Ni mes supérieurs au cabinet du chef de l'opposition, ni le chef de l'opposition savaient que j'avais agi de la sorte [...] » - Owen Lippert, membre du personnel du Parti conservateur.
« Stephen Harper a copié. Il a copié la coalition des partis de droite de George W. Bush au sujet de la guerre en Irak parce qu'il voulait qu'on y aille. Stephen Harper doit être mis à la porte. » - Stéphane Dion.
« J'ai de la misère à faire semblant. Papa était comédien. C'est un grand talent que je n'ai pas ». Gilles Duceppe.
« La question de l'économie est, bien entendu, capitale pour la plupart des Canadiens. Malheureusement, selon le format actuel [du débat des chefs], le temps alloué à l'économie est insuffisant, alors que c'est l'enjeu le plus important pour le Canada aujourd'hui » - Stephen Harper.
« Les familles canadiennes sont troublées par la crise financière aux États-Unis. Elles s'inquiètent pour leurs pensions, leurs maisons et leurs emplois. » - Jack Layton.
« Tout le monde dénonce ce que M. Harper veut faire. C'est de la démagogie: essayer de se faire élire sur la peur et non pas sur la raison. » - Stéphane Dion.
« J'ai été clair pendant toute ma carrière politique: je n'ai pas l'intention d'ouvrir la question de l'avortement. Je ne l'ai pas fait dans le passé et je ne ferai pas dans l'avenir. » - Stephen Harper.
« Tout porte à croire qu'un gouvernement Harper majoritaire rouvrirait la porte toute grande à la criminalisation de l'avortement. » - Gilles Duceppe.
« C'est aux Canadiens de juger de leurs intérêts, de leurs valeurs. Est-ce qu'ils se retrouvent dans Stephen Harper? S'ils ne se retrouvent pas dans Stephen Harper, qu'ils fassent en sorte de vaincre les candidats conservateurs. » Gilles Duceppe.
« Le NPD peut promettre plein de choses, car il veut acheter votre vote avec de l'argent de Monopoly. » - Stéphane Dion.
« Ne me dites pas que les banques et les sociétés pétrolières, lesquelles comptent pour 42 % des profits réalisés par les corporations au Canada, ont besoin d'aide. Les familles de ce pays ont besoin d'aide. » - Jack Layton.
« Il faut informer les gens de cela: nous serions (en guerre) en Irak si ce parti [conservateur] avait été au pouvoir de façon majoritaire. Il faut démontrer ce qu'ils sont. Enjeu par enjeu, ils sont en complète contradiction avec les positions du Québec » - Le chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe.
Equipe
© Société Radio-Canada. Tous droits réservés.