Mise à jour le samedi 20 septembre 2008 à 17 h 30

Sondage conservateur

CBC-Radio-Canada, un enjeu national?

sondage

Visiblement, le financement de CBC-Radio-Canada est un des « enjeux nationaux critiques » du Parti conservateur.

Sur les onze questions d'un sondage intitulé « Enquête 2008 sur les enjeux nationaux critiques », une des questions concerne le budget de CBC-Radio-Canada.

La question est ainsi énoncée : « CBC coûte 1,1 milliard de dollars aux contribuables chaque année. Trouvez-vous que c'est une bonne ou mauvaise utilisation de l'argent du contribuable? »

Le sondage a été envoyé peu avant le déclenchement de la campagne électorale par le président de la campagne nationale des conservateurs, Doug Finley, aux membres du parti.

Les membres sont donc invités à donner leur opinion sur ces questions. M. Finley assure les membres qu'il partagera « les résultats et tout commentaire avec le premier ministre ».

Les autres questions du sondage concernent, entre autres, la taxe sur le carbone du chef libéral Stéphane Dion et la mission canadienne en Afghanistan.

Harper pas au courant

Lors d'un point de presse vendredi, le chef conservateur Stephen Harper a déclaré ne pas être au courant de la question sur CBC-Radio-Canada.

L'association Friends of Canadian Broadcasting a demandé à Stephen Harper de se prononcer sur le financement de la société d'État.

Josée Verner

Josée Verner

L'association s'inquiète du fait que depuis son élection, M Harper n'a pas renié ses propos lors de la campagne de 2004. Il avait alors fait des déclarations qualifiées de sévères à l'endroit de CBC-Radio-Canada.

Interrogé à nouveau sur le sujet pendant une conférence de presse, samedi, à Iqaluit, le premier ministre sortant a éludé en assurant que les seuls à avoir un agenda caché, ce sont les libéraux.

Josée Verner s'est, pour sa part, montrée plus rassurante en soutenant qu'il n'était pas question, dans la plate-forme électorale conservatrice, de toucher au budget de Radio-Canada. « Je ne suis pas inquiète pour les budgets de Radio-Canada », a-t-elle indiqué.

La ministre sortante du Patrimoine a, par ailleurs, mis en doute l'existence du sondage. « Je n'ai pas vu ce sondage-là », a-t-elle affirmé avant de se demander « Est-ce que c'est véritablement un sondage? Est-ce que ce sont des thèmes sur lesquels le parti invite les membres se prononcer? ».

Stéphane Dion a mis au défi le chef des conservateurs de donner l'heure juste sur ses projets pour Radio-Canada et CBC.

« Je somme Stephen Harper d'être honnête avec les Canadiens et d'admettre qu'il rêve de fermer Radio-Canada », a lancé le chef des libéraux.


En profondeur


Élections fédérales 2006

Élections fédérales 2006

Le 23 janvier 2006, les Canadiens ont élu un gouvernement conservateur minoritaire.


Fédéral : élections partielles 2007

Fédéral : élections partielles 2007

Circonscriptions et biographies des candidats dans Outremont à Montréal, Saint-Hyacinthe - Bagot en Montérégie et Roberval - Lac-Saint-Jean.


Émissions d'information


Consulter le site de l'émission Les Années-lumière

Les Années-lumière

Voter en ligne


Equipe
© Société Radio-Canada. Tous droits réservés.